Libreville, le |




Police taekwondo

Vers la redynamisation de l’APTAG et de ses activités au Gabon

Vers la redynamisation de l’APTAG et de ses activités au Gabon © 2021 D.R./GabonSoir

Au lendemain de la sortie des éléments de l’Aptag en Afrique et des résolutions du récent congrès de la confédération africaine de police taekwondo (Afrique centrale), l’Association de police taekwondo du Gabon (APTAG) a tenu dimanche 28 novembre, une réunion pour faire le point de ses réalisations : 2019-2021 avant la projection vers la redynamisation de la structure.

C’est au siège de l’APTAG sis à l’État-major de police d’intervention (E.M.P.I.) au cœur de la FOPI que la rencontre s’est tenue le dimanche 28 novembre dernier. Il s’agissait pour les acteurs (dirigeants et sportifs) l’APTAG, le commandant de police Wili Stheve Bawenda Mouloungui de conduire les travaux autour des points suivants :

  • le rappel APTAG : organisation, fonctionnement et domaine de compétence ;
  • bilan APTAG : 2019-2021 et Etats des Lieux ;
  • la situation de l’APTAG en Côte d’Ivoire (du 21 au 28 novembre 2021) puis la redynamisation.

Après la présentation des références juridico-administratives telles que la légalisation officielle de l’association, au travers l’arrêté ministériel n°038 MIJGS/CCFPN du 19 juillet 2019, les attestations de reconnaissance par la Confédération africaine de police taekwondo (APTAC) et celle de la Word police taekwondo fédération (WPTF),
le secrétaire général de l’APTAG, Wili Stheve Bawenda Mouloungui s’est fait le devoir dresser le bilan moral 2019-2021 partant de la participation du Gabon à l’assemblée ordinaire tenue à Abidjan en avril 2019 au passage spécial de grade international en Côte-d’Ivoire, tenue en novembre dernier.

Un bilan riche d’activités et d’actions de Libreville à l’intérieur du pays. On peut citer entre autres la création de 8 clubs de police dans la capitale gabonaise par arrêté ministériel n° 027 MIJGS/CCFPN du 19 juillet 2019, au sein des unités opérationnelles de police des forces de sécurité mais aussi de 10 autres clubs de police à l’intérieur du pays, la Coupe de taekwondo police de la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) ; le partenariat sportif entreprit le 1er juillet 2021 entre l’APTAG et la Fédération gabonaise de self-défense, tonfa sécurité et sports de combat.

Dans le cadre de la redynamisation de la structure, la réunion s’est fixée des objectifs à savoir :

  • gouverner, organiser, coordonner et diriger le taekwondo police au Gabon ;
  • promouvoir et améliorer la pratique du taekwondo police au sein des forces de sécurité et de défense, paramilitaires et civils conformément aux dispositions en vigueur ;
  • organiser les compétitions nationales et internationales sous l’égide des instances internationales APTAC/WPTF y compris la WTA et le Kukkiwon,
  • promouvoir et vulgariser le taekwondo police à l’échelle nationale
  • et enfin veiller au respect des statuts de l’APATG, ceux la Confédération africaine (APTAC) et de la Fédération mondiale de taekwondo police (WPTF).

Notons que dans le cadre de la redynamisation de la structure, l’APTAG prévoit :

  • mettre un accent particulier à la communication des activités sportives de taekwondo police ;
  • de cultiver une franche collaboration avec la fédération gabonaise de taekwondo ;
  • de revaloriser les grades de Taekwondo Police sur les plans national et international ;
  • d’envisager les examens de grades Kukkiwon au profit des ambassadeurs de taekwondo Police, conjointement avec la fédération gabonaise de taekwondo (FEGATAE) sous le regard conventionnel des instances internationales (APATC/WTA/ WPTF/WPTAF et Kukkiwon) ;
  • d’une vision de mutualisation des calendriers des activités de deux structures de taekwondo (APTAG et FAGATAE) au niveau national, etc.

Daniel Dematsatsa


Plus que ...

00
Jours
00
Heures
00
Minutes
00
Secondes

Avant la présidentielle
gabonaise du 26 août 2023
#GabonSoir



Aller sur FootGabon

Les + populaires

  1. Nominations au sein des forces de Défense et de Sécurité du Gabon du 2 avril 2020
  2. La Garde républicaine recrute des jeunes gabonais voulant servir dans ses rangs
  3. Cet ingénieux masque mis en place durant la traite négrière contre les esclaves noirs
  4. Locales 2023 : liste complète des candidats investis par le Parti démocratique gabonais
  5. Deux sociétés forestières TTIB et CDG interdites de coupe de bois dans le Haut-Ntem



Les + recents