Libreville, le |




Opération

Sénégal : Une fillette de 4 ans capable de sourire pour la première fois après une intervention chirurgicale

Sénégal : Une fillette de 4 ans capable de sourire pour la première fois après une intervention chirurgicale © 2022 D.R./GabonSoir

La mère d’une petite fille de 4 ans, effrayée par sa malformation congénitale, l’a abandonnée à la naissance. Mais grâce à une organisation humanitaire spécialisée dans la chirurgie, la fillette a pu bénéficier d’une intervention chirurgicale qui l’a réellement transformée.

Lorsqu’Adama est née dans une région reculée du centre du Sénégal, en Afrique de l’Ouest, la joie de sa maman pour son premier-né a rapidement cédé la place à la peur lorsqu’elle a vu sa fente labiale. Se croyant responsable et craignant de ne pas pouvoir s’occuper correctement d’Adama, elle a laissé le nouveau-né aux soins de ses parents.

Au début, Binta, la grand-mère d’Adama, s’est battue pour réussir à nourrir le bébé à cause de sa fente labiale, un handicap connu pour ces nombreux bébés qui doivent lutter contre la malnutrition. Mais Binta a persisté jusqu’à ce que la petite fille soit assez forte pour survivre. Malgré les difficultés, ses grands-parents n’ont jamais abandonné.

En grandissant, Adama craignait de jouer avec les autres enfants, car ils se moquaient souvent d’elle. Elle préférait rester près de ses grands-parents, où elle se sentait en sécurité.

Son grand-père Issa raconte : « Elle nous regardait toujours quand nous faisions notre travail. Elle était curieuse et essayait d’imiter nos comportements. »

Mais la réticence d’Adama à quitter le confort offert par ses grands-parents en raison de sa fente labiale la retenait. Sa grand-mère avait peu d’espoir de la voir guérir un jour et elle avait accepté son sort.

Puis, au début de l’année, une étincelle d’espoir s’est allumée à la nouvelle de l’arrivée du navire-hôpital de Mercy Ships sur les côtes du Sénégal pour proposer des opérations chirurgicales gratuites. Binta ne savait pas si elle pouvait faire confiance à Mercy Ships, mais elle a décidé de tenter sa chance, poussée par le désir d’aider sa petite-fille.

Depuis leur village près de Kédougou, grand-mère et petite fille ont fait le long voyage de près de 700km à travers le Sénégal pour arriver au port de Dakar. Après quelques rendez-vous avec les bénévoles de Mercy Ships, Binta a été ravie d’apprendre qu’Adama pouvait être opérée.

Adama et Binta sont montés à bord de l’ Africa Mercy , où Adama a été opérée de sa fente labiale. Outre sa guérison physique, Binta a remarqué un autre changement chez sa petite-fille.

Binta a déclaré : « Pendant que nous étions sur le bateau, la curiosité d’Adama s’est énormément développée. Je pense que les gens à bord du navire l’ont aidée à explorer ce côté. Les membres de l’équipage agissaient souvent comme des enfants eux-mêmes, si bien qu’Adama se sentait à l’aise pour évoluer avec eux. »

Alors qu’Adama guérissait rapidement, elle a également trouvé une nouvelle amie à bord, une fille appelée Aminata, qui se rétablissait également d’une opération de la fente labiale. Les deux filles sont devenues des compagnes de jeu, riant constamment ensemble et avec ceux qui les entouraient.

Binta a déclaré : « Je suis tellement heureuse. Je remercie Dieu et toutes les infirmières, et l’équipe de jour de Mercy Ships. Ici, sur le navire, Adama aimait jouer avec les autres enfants et avec les infirmières. »

Lorsqu’Adama et Binta sont rentrés chez elles, tout leur village était émerveillé par le changement qui s’était opéré sous leurs yeux. Issa, le grand-père d’Adama, avait les larmes aux yeux quand il a vu que sa petite fille était guérie.

Il a dit : « Il a été difficile de s’occuper d’elle, mais nous avons toujours voulu le meilleur pour elle, et nous n’aurions jamais abandonné Adama. Mais maintenant elle est guérie, et cette période difficile est derrière nous. Il est temps de faire la fête ! »

Gabon Matin